conseils utiles pour opérer des petits entretiens plomberie

Les types de réparations où l’intervention du plombier n’est pas une nécessité

Certains types de travaux de réparation ne nécessitent pas l’intermédiaire d’un plombier. Grâce à des simples méthodes apprenez comment détecter une fuite d’eau via vos canalisations. Nos conseils vous viendront aussi en aide quand vous devrez installer des petits équipements plomberie sans l’intervention d’un plombier.

Connaître le volume exact de perte d’eau de ses canalisations à l’aide d’un compteur

Quand la facture d’eau augmente au-delà de votre consommation habituelle, cela ne peut être autre qu’une fuite.

Repérer l’origine d’ une fuite, c’est facile. Commencez par fermer votre compteur ; attendez au moins 12 à vingt quatre heures.

Le compteur une fois stoppé, notez directement ce qu’il affiche. Faites aussi cela dès la réactivation. Rapprochez les deux chiffres, calculez- en l’écart pour connaître avec précision la quantité de perte d’eau :

  • Pour freiner temporairement une fute et détecter d’où il provient, fermez d’abord votre robinet principal qui se trouve juste en aval au niveau de votre compteur. Ne le remettez pas en marche avant au moins 12 à vingt quatre h.
  • Lisez attentivement le compteur ; notez ce qui est écrit dessus . L’indication en m3 : c’est la quantité totale d’eau que vous avez consommé. Vous constaterez facilement les unités en hectolitres, daL et l juste à droite de la virgule. Après avoir rouvert le compteur, notez une seconde fois ce qui apparaît sur le compteur au bout de 12 à vingt quatre heures et calculez l’ écart entre les deux chiffres pour connaître précisément combien d’eau vous avez perdu.
  • Après avoir laissé votre compteur inactif pendant au moins une durée de douze à vingt quatre h, remettez-le en marche et puis, notez ce qu’il affiche. Faites sortir de l’eau à votre robinet ; ne perdez pas le compteur de vue ! Quand ce dernier continue à tourner, cela signifie que votre canalisation d’eau fuit. Notez l’indication finale après l’avoir stoppé une nouvelle fois. Utilisez votre calculatrice pour déterminer l’écart entre les chiffres et connaître le volume exact d’eau perdue . Le débit réel de fuite de plomberie s’obtient en divisant le chiffre obtenu par le nombre d’heures où vous avez fermé votre système d’alimentation en eau.
  • La fuite est bien présente, le volume et débit réel de perte d’eau sont également connus, il ne vous restera plus alors qu’à vérifier toutes vos installations et robinets pour détecter cette-fois-ci la véritable source de la défaillance de votre plomberie.

astuces indispensables pour en finir avec les problèmes de fuite de canalisation

La fuite d’eau peut se manifester depuis un tuyau ou un raccord de mauvais état.

  • Problème de fuite repéré au niveau d’ un tuyau en cuivre :

Il n’y a pas 36 moyens de réparer une fuite sur un tuyau cuivre , soit vous utilisez un ruban adhésif spécial autoamalgamant ou bien vous vous servez d’un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Et si la fuite provenait de votre raccord ?

Une fuite au niveau d’un raccord ? Songez à remplacer de joint.

  • Une fuite a été détectée au niveau du tuyau en Cu ? Obturez- la à l’aide d’un mastic

Pour combler une fuite sur tuyau en Cu, décapez délicatement le conduite. La zone à colmater est à préparer en premier. Servez-vous d’un torchon bien propre pour l’essuyer. Commencez ensuite par abraser délicatement le tuyau cuivre sur une zone à peu près plus large que la fuite afin de pouvoir faciliter l’accroche du produit.

parachevez le polissage en utilisant une laine d’acier fine, un morceau de toile éméri fine ou une brosse métallique Scindez le mastic par tronçons en barre et modelez le produit jusqu’ à obtention d’ une boulette de teinte homogène et gluante . Le mastic peut être appliqué directement sur la conduite dès lors qu’il sera prêt. Avec vos doigts, aplatissez le produit sur la surface de fuite que vous avez préalablement abrasée. Fais en sortes que ça tienne . En contact avec l’air environnant et avec la température ambiante, le produit tendra à sécher et à se durcir rapidement. Il vous faudra toutefois patienter le temps qu’il faudra pour un colmatage réussi de votre tuyau fuyant en cuivre .

  • Les bonnes pistes à suivre pour réparer un tuyau fuyant en cuivre en utilisant d’un ruban adhésif autoamalgamant spécial

Commencez par nettoyer et par poncer le tuyau , séchez la zone avec du chiffon ou à l’aide un sèche-cheveux. Préparez la bande et pour pouvoir l’appliquer ensuite sur la conduite fuyante .

Comment combler une fuite provenant d’un raccord :

Pour en finir avec une fuite sur d’une bague en PVC, procédez comme suit :

  • Vérifiez d’abord si la bague est défectueuse et remplacez-la.
  • Inutile de la remplacer le cas échéant, resserrez-la tout simplement.
  • Si la fuite est due à un problème de joint, replacez-le correctement ou remplacez-le si ce n’est plus possible.

guides pour résoudre les petits problèmes de plomberie

Fuite de canalisation : quelle solution de colmatage pour son tuyau en Cu ?

Repérer d’où provient une fuite n’est pas aussi facile qu’il paraît le plus souvent . Défectuosité de tuyaux résultant d’ un choc direct, gel de canalisations, vice de fabrication, mauvaise qualité de soudage , micro-vibration, effet coup de bélier… autant de facteurs susceptibles de provoquer une fuite au niveau de votre système de plomberie . Un problème de fuite mineur comme un simple suintement peut être pallié aisément par l’usage d’un mastic durcisseur et d’un ruban antifuite . Un gros jet de fuite d’eau au niveau de votre tuyauterie ne pourra être pallié en revanche qu’au travers l’assemblage d’un nouveau raccord .

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur :

Proposé en barres ou en tablettes minidoses, le mastic antifuite bi-composant comprend 2 composants séparés : durcisseur et adhésif. On le module avec les doigts jusqu’à obtention d’un mélange parfaitement homogène et moelleux qu’on applique sur la zone de contact, c’est à dire la partie fuyante du tuyau cuivre pour permettre le colmatage.

  • Ruban antifuite :

Le ruban adhésif antifuite n’est pas à confondre avec un ruban électricien ou avec d’autres types de rubans adhésifs. celui-ci est en effet autoamalgamant par nature ; il fait corps avec votre tuyau une fois employé pour stopper sa fuite.

Comment colmater une fuite sur son tuyau en PVC

  1. Empêchez l’eau de fuir à commencer par stopper votre compteur

Tout d’abord, assurez-vous qu’aucune eau ne circule en amont de la partie fuyante . Coupez le compteur.

  1. Premièrement, il vous faudra tracer les zones de découpe de la partie abimée de votre tuyau en PVC. Utilisez un marqueur pour cela . Utilisez ensuite une scie à métaux, une scie égoïne ou une scie à guichet pour la sectionner .
  2. Pensez à ébarber les parties résiduaires :

L’utilisation d’un cutter, d’un papier abrasif ou d’un couteau simple est ici recommandée en alternative à celle d’un ébavureur classique jugé moins efficace.

  1. Maintenant place à l’astiquage des différentes surfaces de contact :

Prenez votre feuille essuie-tout, imbimbez- la d’alcool pour opérer le délardage des manchons et aussi des extrémités restantes de la conduite sur une échelle de trois à cinq centimètres.

  1. Il est temps pour vous maintenant d’effectuer le déglaçage des champs de contact :

C’est une étape incontournable pour garantir une bonne adhérence à la colle antifuite .

  1. Les éléments de tuyau à changer une fois groupés : Dimensionnez-les !

Pensez d’abord à métrer la partie endommagée avant de la retirer du tuyau. De la longueur obtenue, vous devez encore soustraire 1 cm.

  1. Le nouveau tronçon de tuyau doit-être sectionné :

Introduisez le nouveau tube dans les mâchoires d’un établi pliant ou d’un étau sans trop presser. Repérez la longueur des zones de coupe . Découpez le nouveau tube et ébavurez- en les bouts .

  1. Le nouveau morceau de tuyau une fois mesuré et découpé, il vous faudra le joindre à votre tuyauterie :

Avant d’intégrer le nouveau segment à votre tuyauterie, il vous faudra écarter légèrement l’une des sections de conduite existantes . Les colliers qui fixent la partie la plus courte doivent être dénouées pour la détacher du mur.

  1. Votre tuyauterie est maintenant jointe ; Passez tout de suite à l’encollage des zones de contact !

Vous pouvez procéder de 2 façons :

  • coller sur les surfaces dégivrées dans les manchons.
  • Encoller les surfaces de contacts au bout du tube et des sections de la conduite initiale .
  1. Le tube doit être associé aux manchons :

Les manchons une fois introduits aux bouts de votre nouveau tube , saisissez-le à son tour pour l’enfiler de part et d’autre des deux côtés.

 Remplacer une chasse d’eau, c’est faisable en 6 étapes

Vous avez décidé de remplacer votre chasse d’eau , mais d’abord pensez à la vider en vous assurant de la coupure du robinet d’arrivée situé à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. Pour démonter votre la chasse d’eau, il vous faudra d’abord enlever le couvercle :

Pour le démontage d’une chasse d’eau tirette, il faut la dévisser tout simplement. Pour désinstaller une ancienne chasse d’eau pressoir, déliez le fil la liant au mécanisme de vidage.

  1. Il est temps pour vous maintenant d’ôter l’ancienne chasse d’eau :

Muni d’ une clé plate ou clé à molette, commencez par dévissez l’écrou liant le robinet d’arrivé à votre système de remplissage. Dévissez l’écrou en plastique qui en assure la fixation pour détacher le robinet flotteur du réservoir. Le corps du mécanisme de l’ ancienne chasse d’eau doit être aussi ôté du réservoir. Faites-le en effectuant une rotation de 90 degrés à l’inverse du sens de l’aiguille d’une montre.

  1. Pour préparer votre toilette à recevoir votre nouvelle chasse d’eau ; pensez à retirer le joint du réservoir des toilettes :

Les écrous assurant la fermeture du réservoir de vos toilettes sur la cuvette doivent être démontés. Il vous faudra alors les dévisser ! Retirez ensuite les vis par le haut. Après l’avoir désinstallé soulevez le réservoir et reposez-le au sol . Votre soin d’étanchéité usagé doit être retiré à son tour. Servez-vous d’ une clé spéciale pour ce faire.

  1. Le montage d’une nouvelle chasse d’eau passe toujours par le replacement du réservoir sur la cuvette :

Purifiez la céramique et remettez le réservoir à sa place. Vissez-en d’abord de fond puis, l’écrou du système de fixation de la nouvelle chasse d’eau: celui-ci avec une clef spéciale. Montez le nouveau joint mousse. Insérez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir. Insérez le vis de fixation et puis serrez-en les écrous.

  1. Pensez aussi à rétablir flotteur et robinet pour réussir le montage de la chasse d’eau neuve :

Coulissez un joint sur le pas de vis du robinet flotteur puis, enfoncez le pas de vis dans son trou. Consolidez l’écrou de fixation du flotteur avant de monter un joint fibre dans l’écrou du robinet. Revissez-le manuellement à la fin. En usant d’une clef adaptée , serrez l’écrou et maintenez le robinet en même temps .

  1. Montez la nouvelle chasse d’eau :

Après avoir réussi à faire correspondre la hauteur du nouveau mécanisme de chasse à la taille du réservoir, il faudra aussi installer le mécanisme sur sa base , tout au fond du réservoir. Fixez manuellement en tournant à 90 degrés dans le sens de l’aiguille d’une montre.

 Comment opérer le nettoyage d’un chauffe-eau sans encombre ?

  1. Avant de nettoyer votre chauffe-eau, assurez-vous qu’il ait été totalement désactivé

Mettez le disjoncteur général hors tension et détachez le fusible du chauffe-eau .

  1. Purgez votre chauffe-eau en toute sécurité après l’avoir préalablement désactivé

La vidange n’est pas nécessaire pour nettoyer un chauffe-eau à résistance stéatite alors que c’est le cas concernant un chauffe-eau électrique thermoplongée. Il vous faudra en effet astiquer la cuve du chauffe-eau électrique.

  1. votre chauffe-eau électrique a été purgé ? Pensez maintenant à enlever sa résistance

La vidange une fois terminée , désinstallez la résistance de votre chauffe-eau électrique . Elle se trouve juste sous le capot de protection. Dévissez-le également pour pouvoir retirer complètement la résistance de votre appareil de chauffage.

  1. Chauffe-eau électrique : Pour assurer un nettoyage à succès, pensez aussi à laver la résistance
  2. Le nettoyage une fois terminé , pensez à restituer la platine et ensuite, remettez votre chauffe-eau en marche

Le remontage de la platine suffit pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée. Pour celui d’un chauffe-eau à résistance stéatite en revanche, le remontage du fourreau est nécessaire sur la résistance avant restauration de cette dernière dans la cuve. Celle-ci doit être remplie avant la remise en marche du dispositif de chauffage.